Cliquez ici pour accéder à la version mobile

La ceinture peut être dangereuse pour les femmes enceintes. Vrai ou faux ?

FAUX

 

Le port de la ceinture de sécurité chez la femme enceinte est obligatoire et nécessaire car il protège à la fois la mère et son enfant en cas de collision.
Pour être efficace, la ceinture de sécurité doit être portée correctement : la sangle basse doit toujours reposer au-dessous de la crête iliaque, c’est-à-dire le plus près possible du pubis et non pas sur l’abdomen.

Les accidents de voiture sont la cause principale des traumatismes sérieux pendant la grossesse.

 

Une étude publiée dans la revue American Journal of Obstretics and Gynecology (Fetal outcome in motor-vehicle crashes : effects of crash characterictics and maternal restraint" - American Journal of Obstetrics and Gynecology - avril 2008) montre qu'en cas d'accident, le port de la ceinture  protège le futur bébé. L'étude a recensé 57 accidents de voiture impliquant des femmes enceintes d'au moins 20 semaines. Résultat : parmi celles qui n'avaient pas attaché leur ceinture de sécurité, 80 % ont perdu le fœtus, ont accouché prématurément ou ont souffert de complications. En revanche, seulement 29 % des femmes qui portaient leur ceinture ont été touchées. En cas d’accident à 30 km/h, les femmes enceintes sans ceinture de sécurité ont 70% de risques de perdre le bébé. En revanche, le risque n'est que de 12% pour les femmes attachées.

 

Une étude américaine très récente, publiée dans The American Journal of Preventive Medicine (source : Adverse Pregnancy Outcomes Following Motor Vehicle Crashes, American Journal of Preventive Medicine, 2013) en PJ a été menée   sur près de 900 000 femmes enceintes. Chez les jeunes femmes enceinte ayant eu un accident de voiture, 2 % n’étaient pas attachées et 18 % se trouvaient dans un véhicule sans airbag. L’étude révèle que chez les femmes enceintes, ne portant pas de ceinture de sécurité  le risque d’accoucher d’un bébé mort-né est trois fois plus important  et celui de rupture du placenta double. Par ailleurs, les taux de prématurité et de rupture du placenta sont eux aussi en forte augmentation lorsque le véhicule n’est pas équipé d’airbag.          

Partager

Ministère de l'intérieur